logo acmp cgpm
le syndicat militaire

NL

FR

EN

Rechercher un délégué - POC

Plus d’euros pour vous !

04/02/2021

Lors d’une réunion avec les syndicats en présence du CHOD, la ministre Dedonder a expliqué aujourd’hui ses intentions afin de renforcer grandement l'attrait de la profession militaire. Le ‘fil rouge’ tout au long de ses desseins est : une priorité absolue pour le capital humain pendant cette législature et plus d’euros pour le personnel.


La pièce maîtresse de ses plans est une amélioration significative des salaires pour toutes les catégories de militaires. La ministre a confirmé qu’une augmentation salariale progressive se réaliserait à partir de 2022 de sorte qu’en 2024, le salaire des militaires sera à un niveau comparable à celui de la Police. En même temps, la ministre a réaffirmé son engagement de ne pas toucher à l'âge actuel de la pension.

En outre, la rémunération des prestations fournies sera sensiblement améliorée en réalisant l’ajustement du coefficient '1.850ième' dans le régime des allocations et des indemnités. En conséquence de quoi, la compensation financière des prestations réalisées lors d’un 'service intensif' (exercices, camps et manœuvres), d’une permanence, d’un engagement opérationnel et comme veilleurs de nuit, augmentera de manière significative.
 
De plus, l’introduction de chèques-repas (6€ le chèque) est en cours (déjà en 2021), ainsi qu’une allocation pour les instructeurs (à hauteur de 75 € net par mois)et des incitations financières pour soutenir le recrutement pour des fonctions en pénurie à la Défense.

Le syndicat militaire ACMP-CGPM se réjouit également de l’intention de la ministre d’améliorer, pour ce qu’il en est des soins médicaux, les services et la simplification administrative, dont le remboursement des frais.

Ce sont les mesures les plus marquantes présentées par la ministre dans le domaine du personnel pour les militaires. Nous vous fournirons à ce sujet des informations plus détaillées dans la prochaine édition de ‘La Sentinelle’, ainsi que sur les autres intentions de la Ministre de la Défense. Cependant, nous tenons absolument à vous signaler dès à présent que la réalisation de ces actions d’amélioration nécessite encore de nombreuses étapes et approbations administratives et politiques, ainsi qu’un travail préparatoire nécessaire d’état-major. C’est pourquoi tout ne peut être réalisé demain (et encore moins simultanément) et les délais de mise en œuvre se situent entre 2021 et 2024.

En dehors de cela, l’ACMP-CGPM constate à sa grande satisfaction qu’il y a enfin une Ministre de la Défense qui montre la volonté manifeste de faire effectivement du personnel la première priorité, d’augmenter substantiellement l’attractivité de la profession militaire, d'améliorer les circonstances de travail et - surtout - de dégager des moyens financiers en suffisance à cet effet. Nous pouvons comprendre qu’il y a encore du scepticisme parmi de nombreux militaires, mais après près de 15 ans d’un quasi-statu quo - et même d’une régression -, nous ne pouvons qu'applaudir cette approche.

Il est donc grand temps de passer à l’action ! Ne perdons pas la moindre seconde pour concrétiser ces revalorisations combien indispensables (et tant attendues !). Nous lançons par la présente un appel urgent à tous ceux qui doivent contribuer à ces mesures d’amélioration : allez, au boulot, veillez à ce que ce revirement nécessaire se réalise, ne freinez pas inutilement ou n’essayez pas de remettre en cause les ressources financières nécessaires à ces initiatives.

Investissez maintenant dans le personnel ! Investissez maintenant dans de meilleures conditions de travail ! Après tout, à quoi sert un nouveau matériel si vous n’avez bientôt plus de gens pour le faire fonctionner ? Dans tous les cas, le syndicat militaire ACMP-CGPM est prêt à commencer maintenant à pousser de concert à la charrette. Et, à pousser fort !


Back

Es6VTRuXEAE910I